Le Secret du Poids: nouveau départ !

Le Secret du Poids: nouveau départ !

 

Hello mes choupinoux,

 

Je ne sais pas trop par où commencer cet article confidence, j’avoue être très  » à fleur de peau » sur ce sujet. Comme vous le savez en 2016, j’ai fait un rééquilibrage alimentaire aidée de mon médecin mais aussi de l’application  » Le « Secret du Poids », avec qui j’étais d’ailleurs partenaire à l’époque. Tout fonctionnait à merveille, j’étais ultra motivée, je perdais tous mes kilos, par dizaines, je me sentais renaître ! Mais un jour … tout a basculé, et cela entièrement de ma faute et d’un évènement que je n’aurai jamais cru possible, je vous explique:

 

a

J’ai fait la méthode consciencieusement jusqu’à septembre (environ 6 mois de mémoire), puis j’ai fais une erreur à laquelle je ne m’attendais pas:

Rien est acquis dans la vie

j’ai pris « confiance »! L’espace d’un instant mon cerveau a zappé toutes les années de surpoids, de lourdeur, d’inconfort, de manque de confiance en soi … happé par l’euphorie du chiffre tant convoité. J’avais perdu 25 kilos et d’une bonne taille 44 j’étais descendue à une taille 38, c’était le rêve absolu pour moi, une taille que j’avais connu pour la dernière fois lorsque je devais avoir 13/14 ans il me semble. J’étais tellement fière de moi, mes proches aussi, que j’ai cru malencontreusement que cette perte était acquise, alors que moi même je le dis régulièrement  » rien n’est acquis dans la vie »… comme quoi on ne fait pas toujours ce que l’on prône.

La descente aux enfers, le retour des kilos

Petit à petit, mes troubles alimentaires sont réapparus, l’hyperphagie s’est déclenchée à nouveau en plein été. Je me nourrissais à lors que de pastèques et d’eau citronnée, des quantités astronomiques qui sur le moment n’étaient pas dramatiques car je rentrais largement dans mes calories journalières, mais c’était de très mauvaises calories tôt ou tard le corps et le cerveau disent STOP. Je j’apprenais inconsciemment à mon estomac à ingurgiter des quantités qui n’étais pas la « norme ». Au bout d’un mois, je ne tenais plus debout et j’avais faim, extrêmement faim, j’ai recommencé à manger tout et n’importe quoi. Très vite j’ai repris 10 kilos, là, ce fût un enchaînement, une réelle descente aux enfers, je ne comptais plus, je ne faisais plus de sport, je me dégoûtais. En janvier, je me suis booster, n’étant pas dans ma nature d’échouer mais … impossible de perdre ! J’ai tout tenté même d’autre application, des régimes, des boissons detox … jusqu’à m’en rendre malade. 

Le chamboulement hormonal

Imaginez la frustration de ne plus réussir à amincir, je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait, j’avais des bouffées de chaleur hallucinantes jusqu’à devoir prendre des douches 3/4 fois par jour, je gonflais … J’ai consulté mon médecin qui m’a fais faire plein d’analyses médicales pensant que c’était un dérèglement de la thyroïde ( ce que j’aurai préféré au niveau psychologique). Les premiers tests sont revenus négatifs … nous avons donc parler de mon alimentation, mes dépenses énergétiques journalières … il ne comprenait pas pourquoi je ne m’aigrissais pas, pour lui ce n’était pas normal. Du coup, il en est venu à me perler de ma famille en me demandant si il y avait des soucis au niveau des ménopauses chez les femmes qui m’entourent. Effectivement, oui, je me souviens de ma grand-mère qui en pouvait plus de cette fichue ménopause qui ne s’était jamais réellement effectuée correctement. Finalement, j’ai fais des prises de sang qui ont confirmés l’instinct du médecin:  ma pré-ménopause s’étais enclenchée !!! Ce fût un gros choc, cadeau pour mes 35 ans … la totale ! Hélas il n’y a pas de traitement spécifique pour lutter contre tous les effets quels engendre, je dois apprendre à vivre avec et à l’accepter. C’est très rare à cet âge mais bien souvent héréditaire, j’apprends à accepter cet état et finalement ça me débloque psychologiquement pour ma perte de poids.

le secret du poids

Nouveau départ

Maintenant que j’ai pu mettre des mots, des causes, mis en avant mes erreurs, je suis prête a reprendre la méthode que j’adore ! Ce coup-ci je ne me ferai pas avoir, je n’ai pas le choix  » Le secret du poids » doit devenir et être à jamais mon hygiène de vie pour me sentir bien dans mon corps, dans ma tête, dans mes mouvements … J’ai aussi pris la décision de me remettre au sport, une salle à ouvert près de chez moi, proposant des prix attractifs. J’attend que les coachs sportifs soient recrutés car avec mes soucis de dos je ne peux pas faire n’importe quoi, je veux être encadrée correctement et notamment avec un diététicien pour compléter la méthode. Je pense aussi voir un magnétiseur ou acupuncteur pour m’aider à baisser toutes les barrières psychologiques et me mettre toutes les chances de mon côté pour atteindre mon objectif et surtout m’y tenir.

Voilà, on recommence tout, en apprennant de ses erreurs, en les acceptant et en tirant des leçons … Motivation absolue, je reprend LSDP lundi prochain ! 

 

Si vous avez aimé cet article, un petit like fera plaisir afin de m’encourager🙂, n’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer des nouveaux articles❤. A très vite mes choupinoux !

logo

Publicités

54 réflexions sur “Le Secret du Poids: nouveau départ !

  1. Je me reconnais un peu dans ton article, je galère énormément à perdre du poids et je retourne voir une endocrino fin février pour encore faire des tests et voir ce qui ne va pas. Ici j’ai pris 2kg que je n’arrive pas à perdre et ça me désole, mais j’ai aussi décidé de me reprendre. Je pense que mon souci venait du fait que je ne mangeais pas assez (maxi 1000-1100kcal par jour), et je dois rééquilibrer ça. Je vais donc (re)commencer Croq’Kilos avec LSDP, et j’espère que je pourrai au moins dégommer les deux kilos que j’ai pris, pour ensuite recommencer à perdre. Courage ma belle, je suis avec toi 🙂 Des bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ma bichette, ohhh tu as raison on se reconnait beaucoup l’une dans l’autre. Effectivement tu était en sous calories, ta moyenne doit être entre 1200 et 1400 pour mincir et 1600/1800 pour stabiliser. Au dessus le corps stock, en dessous aussi pour faire des réserves, c’est comme si il se mettais en mode survie, ce que j’ai connu avec ma période pastèque :(. On va se soutenir au maximum ma bichette, nous allons y arriver !

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai envie d’y croire en tout cas ! Et si j’ai tendance à parfois baisser les bras, je ne veux pas lâcher pour autant, j’ai vraiment envie de pouvoir perdre un jour et de retrouver le poids dans lequel je me sens bien. On peut y arriver, j’en suis sûre 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Je te souhaite de pouvoir retrouver le corps que tu aimais, et être apaisée psychologiquement également !
    Le poids nous pourrit souvent la vie … J’ai aussi téléchargé l’application hier, mais je n’ai pas encore pris le temps de regarder comment l’utiliser.
    Pour ma part, j’avais perdu 8 kilos il y a 6 ans, et était passée d’un 42/44 à un 38. C’était le bonheur pour moi. Puis je suis tombe malade, mon poids faisait yoyo avec le traitement, et puis j’ai eu mes deux filles, et puis badaboum j’ai tout repris et même 5 en plus. Cadeau.
    Cette année, je vais me motiver avec une amie pour faire du sport à la maison. On va commencer en douceur car je suis une grosse flemmarde. J’aimerais également faire plus attention à ce que je mange mais en hiver je n’y arrive pas. Par contre l’été, pas de soucis, c’est salade à gogo ! Enfin … quand mon chéri ne cuisine pas parce que lui, c’est gras à fond les ballons :s
    Allez, on y croit pour 2018 !
    Bisous
    Elsa

    Aimé par 1 personne

    1. coucou Elsa, nous sommes tout à fait pareilles !!! L’été c’est les doigts dans le nez comme on dis, puis l’hiver, la grisaille approche et là la motivation part, on a envie de bons plats bien gras bien chaud et finalement c’est un cercle vicieu. Tu verras l’application est vraiment très simple à utiliser, j’avais fait plusieurs articles qui expliquait tout dessus justement. Si tu as besoin n’hésites pas ! Je suis sûre que tu vas y arriver ❤

      J'aime

  3. C’est sûr que la ménopause tu pouvais pas t’en douter ! Ma mère a pris beaucoup de poids à la ménopause, j’espère que ce ne sera pas mon cas et je te souhaite de réussir dans ton programme, tu as l’air battante, ça devrait le faire ! Bisou

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou ma belle tu m’a emue avec cet article. Ca a du etre vraiment tres difficile a vivre en effet.
    Je n’ai jamais eu de soucis de poid par contr en essayant d’arreter de fumer avec des cachets j’ai pris 5 kilo d’un coup’et j’etait toute perdue et deprimee je ne comprenais pas,,, donc meme si je sais que ce n’est pas du tout pareil je comprend au moin le desaroi d’une situation qu’on ne controle pas. Courage ma belle gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma biche, je te remercie de tout coeur, ton message me fais beaucoup de bien je me sens moins seule. Je suis quelqu’un qui a l habitude de tout contrôler, tout gérer soi même, du coup ça m’a complètement débousolée. J’ai même tenter de m’accepter, de faire avec comme on dis, mais NON, j’en ai ras le popotin de ces fichus kilos qui me bousille la vie, la santé. Ma motivation est au summum, je rêve de me marier dans une vraie robe de princesse, mais pour cela il faut le corps qui va avec.

      J'aime

  5. Je crois qu’en tant que femmes, nous avons tous connu cette injonction à la minceur, cette nécessité de rentrer dans les normes. Je suis largement en surpoids, j’ai fait les mêmes erreurs que toi mais je sais que, non, je ne suivrais plus de programme alimentaire particulier. Encore avec Le secret du poids, ça va, mais les régimes « miracles » flinguent tellement l’organisme.
    Actuellement j’ai des ennuis de santé et un traitement médical qui m’empêche de perdre du poids. Je complexe mais mon médecin m’a dit que tant que le poids ne posait pas de problèmes de santé, il faut décomplexer 🙂
    Bon courage et j’espère que tu te sentiras très bientôt mieux dans ton corps.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma belle, je te rassures plus jamais je ne testerai autre chose que lsdp, j’ai tester comme j aime une horreur on meurt de faim tellement c’est infect, iaso tea j’ai été super malade … par contre lsdp est bien avec une encadrement médical et du sport. Tu as parfaitement raison tant qu’il n’y a pas de soucis sur la santé il faut assumer … moi je suis arrivée à un point que mon dos ne me supporte plus, j habite au 4 ème étage je suis essoufflée, les petits couacs de la vie m’ont décidé à reprendre. Merci beaucoup pour tes encouragements

      J'aime

  6. 2018 est l’année du changement je vois que toi aussi tu as pris les devant 🙂 On ce soutiendra si tu as besoin 😉 Je continue aussi dans ma lancé et la je recherche une dietiticienne pour m’accompagner dans mon projet ♥ Bisous ma jolie

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma poupette, oh ouiii l’année du changement, j’en peux plus de ses kilos qui me bouffent la vie, je ne rêve pas d’un corps mince se serait à l’encontre de ma morphologie de base, mais juste me sentir bien, à l’aise dans mes vêtements. Oh oui ! nous allons nous soutenir comme toujours, tu le sais je serai toujours là ma poupette

      J'aime

  7. Hello attention je ne veux pas de critiques à mon commentaire car il faut bien plus qu’un commentaire pour discuter de… la chirurgie bariatrique ! attention je ne te conseille pas de le faire ! je n’ai pas dis ça non plus… mais je ne vais pas écrire un commentaire « à rallonge » car comme je viens de le dire le sujet etc… est hyper hyper vaste… et chaque patiente réagit différemment. J’y ai eu recours ! il y a 16 mois à quasi 54 ans car j’ai cumulé toutes sortes de régimes depuis l’âge de 18 ans avec des hauts, des bas, yoyo ! rééquilibrage alimentaire et tout le toutim et comme je reprenais chaque fois et que je commençais à être essoufflée à traîner la patte à avoir mal dans les genoux, le cholestérol, limite aussi diabète j’ai dit merdre je vais voir pour la chirurgie mais ça a pris un an de réflexion entre les divers examens. J’ai perdu 25kg je suis stable 1M50 90kg donc maintenant je me sens mieux avec mes 65 kg j’ai réussi mon parcours car j’avais très peur de descendre trop bas comme certaines personnes que je connais et qui sont méconnaissables ! je peux faire 25/30km de vélo (avec pauses) alors que avant 6km m’étaient pénibles… j’abrège car ce qu’il faut surtout c’est une activité physique et alimentation équilibrée (éviter trop de grignotage de choses sucrées ou même salées moi c’était surtout les biscuits) voilà « en gros » si j’ose employer ce mot.
    courage bisous

    Aimé par 1 personne

    1. hello ! je te remercie beaucoup pour le partage de ton expérience, chaque expérience nous fais grandir, nous fais nous interroger … j’aime lire toutes les histoires de chacun. C’est à travers l’écoute et le partage que l’on a plus d’armes pour se battre. Je ne juge en aucun cas, ce n’est pas du tout mon genre, je hais les jugements hatifs et même tardifs 🙂 . Je te félicites de tout coeur pour ton parcours tu as eu un courage impressionnant pour faire cette opération ! Je t’avoue que j’y ai songé mais pour deux raison je n’ai pas pu: la première mon médecin est totalement contre car il dis que je ne suis pas dans le cas « type » pour cette opération (on veut encore nous foutre dans des cases, passons …) et surtout le second est que je ne peux pas subir d’opération chirurgicale suite à une maladie héréditaire dont je suis peut-être porteuse ( des tests à faire mais niet, je ne veux pas vivre avec une épée de damoclès au dessus de ma tête … mais cela est un autre sujet). Du coup je n’ai pas le choix il faut que je les perd naturellement :(. Je t’avoue que je suis épuisée de me battre, avec l’hyperphagie qui me ronge, cette saleté reviens en fourbe toujours lorsque l’on l’a croit définitivement partie. Merci beaucoup !!!! bisous

      Aimé par 1 personne

      1. merci pour ta réponse, et bon courage, ma fille a eu un gros soucis de thyroïde (basedow) opération ablation analyse résultat un cancer se dévoloppait il était vraiment temps ! elle est sous levotyrox après l’hypo elle est en hyper elle a grossi elle ne supporte pas… Sinon pour l’hyperphagie là je pense que c’est plus « mental » non? je suis une grosse grignoteuse et ça on m’a prévenue bien évidemment avec l’opération ça n’empêchera pas le grignotage ! on nous opère de l’estomac pas de la tête… j’ai blogué sur ce sujet… bon je ne pense pas te donner de conseils en te disant de faire un peu de sport… Dommage que le Tréport soit un peu loin du Havre.. enfin ce n’est pas le bout du monde non plus.. prend soin de toi bisous

        Aimé par 1 personne

      2. tu as tout compris, c’est ça: l’hyperphagie est mentale en générale elle résulte d’un traumatisme, d’un mal-être à l’enfance, le besoin de d’ingurgiter sert  » à combler ». J’ai pris la résolution de m’inscrire à la salle de sport et une amie va me coacher en me faisant un programme, demain direction intersport pour acheter une tenue, ça promets lol

        Aimé par 1 personne

      3. je n’ai pas eu le temps ce week-end c’est un peu la folie mais les enfants retournent à l’école lundi j’aurai plus de moments  » lectures d’articles ». Je connais le syndrôme gilles de la Tourette j’imagines que ça ne dois pas t’aider, courage !!!!!!!!

        Aimé par 1 personne

    1. Hello Céline, oh oui j’espère que ce coup-ci c’est la bonne, comme je le disais à mon conjoint, c’est la dernière fois si je n’y arrive pas et bien … j’assumerai, je suis fatiguée de me battre depuis tant d’années. Merci pour ton soutien ❤
      bisous

      J'aime

  8. Coucou !
    Je comprends le choc. Une préménopause à 35 ans c’est très rare. Comme tu le dis maintenant tu as pu mettre des mots sur pourquoi tu reprennes et pourquoi tu avais du mal à les reperdre. En tout cas, j’utilise moi aussi le secret du poids et j’aime beaucoup cette méthode. Je pense que maintenant que tu as toutes les cartes en main tu vas réussir à reperdre 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,

      Oh oui t’imagines pas à quel point je me suis sentie … vidée ! Je n’ai pas compris, je prenais mes 35 ans quelques jours après, jamais je n’aurai pensé que ça m’arriverai, c’est tellement rare, mais les analyses, elles étaient indiscutables sur le verdict. Ma grand-mère a été en préménopause jusqu’a la fin de sa vie, elle n’a jamais été vraiment ménopausée, le pire dans tout ça c’est que l’on a juste les effets négatifs: bouffée de chaleur, saute d’humeur, rétention d’eau, prise de poids mais toujours nos ragnagnia mdr.
      Maintenant que je sais ça, j’apprend à vivre avec, quant on connait la cause du chamboulement c’est plus facile de le combattre. Du coup, je me sens prête à repprendre ma perte de poids pour enfin accéder à un corps dont je rêve.
      Merci beaucoup pour ton message de soutien
      bises

      J'aime

  9. Je me reconnais dans ce que tu dis comme dis sur Instagram moi j’ai fais regivia qui a marché pour moi et je n’ai pas repris après sauf bien sur pour bb 2 et je ne perds plus du tout sur les 23 kg j’en ai perdu 10-13 je ne me pèse pas lol des le début et depuis plus rien bon mon fils à 10 mois mais quand même depuis ma sortie de la maternité je n’ai pas perdu 1 kg et pourtant je fais gaffe je mange pas des masses et c’est peut être ça le soucis la j’allaite donc je ne peux pas faire regivia mais des que je peux je le fais je fais 80-83 km pour 1,55m t’imagines… je n’arrive plus à me regarder dans un miroir ou dans un reflet came ronge

    Aimé par 1 personne

    1. ohhhh tu m’as émue, nous avons un parcours tellement similaire ! Le reflet dans le miroir est notre pire ennemi c’est clair. Prend ton temps avec l’allaitement ça ne dois vraiment pas être évident, je n’ai pas allaiter car j’ai fait l’effet inverse de toi, j’ai perdu 10 kilos pendant ma grossesse et 10 kilos en sortant de la maternité … j’étais aux anges sauf que … à l’accouchement mon utérus c’est rétroversé une douleur atroce j’ai cru que j allais mourir, ça et hémoragie, opération … la totale. Depuis, au niveau du ventre l’excedent ne se met pas comme la plupart des femmes en bas du ventre ( pratique pour le caché), moi ça se met en haut, au dessus des pantalons, c’est vraiment pas beau du tout. Mais je ne désespère pas j’ai réussi à perdre avant ma préménopause donc je sais que mon corps et mon cerveau en sont capables tout comme toi lorsque tu as fait regivia. Si nous l’avons fais une fois nous pouvons le faire une seconde fois 🙂 🙂 . Je te souhaite de tout coeur plein de courage, je serai là si tu as besoin !!!! N’hésites pas 🙂
      bisous

      J'aime

  10. Je me retrouve un petit peu dans ton article…
    Depuis qu’on a essayé de me trouver une pilule qui me convenait (j’en ai testé 5 en un an) et que rien n’était bien supporté par mon corps, la dernière que j’ai prise a commencé à me faire grossir…
    Depuis que je me suis fais poser un stérilet au cuivre, je te dis pas j’ai gonflé comme un ballon… Pour mon petit 1m57 c’est très dur de passer d’un 36 à un 40 et de me voir comme je suis aujourd’hui… Pour ma part c’est beaucoup de rétention d’eau et mes hormones qui dansent la cucaracha depuis que mon corps est privé des hormones synthétiques que je me suis infligé pendant 14 ans…
    J’ai une peau catastrophique et je suis enflée mais je dois faire avec ! Mais je reconnais que psychologiquement c’est vraiment compliqué pour moi aussi…

    Aimé par 1 personne

    1. ouhlala la fameuse pilule ! Justement je dois prendre rdv dans les prochains jours à mon gynéco pour mettre le stérilet minéra car apparement il est génial au niveau de la santé, faiblement dosé et surtout ne fais pas grossir. Ma pillule est très forte je suis sous trinordiol et mon corps tout comme le temps joue au yoyo, c’est fatiguant ^pour la santé mais aussi psychologiquement. Je te souhaite de tout coeur de trouver une solution qui te conviennes.

      J'aime

      1. Tu as de la chance quelque part, parce que pour moi les hormone synthétique, même faiblement dosées je les rejette…
        J’étais sous Minidril, une des pilule micro dosées et ça été le drame quand même 😅
        Ma foi je sais que ça va se calmer au fur et à mesure des mois à venir mais c’est dur…
        Merci ma belle 😘

        Aimé par 1 personne

  11. Je ne m’attendais pas à cet article te connaissant depuis peu …. combien je te comprends et te félicite d’avoir eu le courage de te prendre en main , le rapport qu’on peut avoir avec la nourriture est si complexe !!! Moi même je n’y arrive plus à perdre du poids et pour moi manger est souvent synonyme d’engouffrer malgré mes intolérances … merci d’avoir partagé ton expérience , c’est un sujet encore tabou !!!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Sandrine, tu vois ce sont pour des personnes comme toi que j’ai osé écrire une partie de mon histoire, pour donner de la force, mettre des mots sur des émotions. Hélas, le poids est toujours tabou comme tu le dis si bien … et pourtant il est bien souvent synonyme de mal-être que l’on soit en surpoids ou en souspoids. Mais je pars du principe que du moment où l’on en parle c’est déjà un grand pas, c’est un verrou qui s’ouvre au niveau psychologique. S’engoufrer est hélas un trouble alimentaire que j’ai: l’on appelle ça l’hyperphagie et hélas on ne peut rien faire pour lutter, c’est dans la tête, déjà le reconnaître est une avancée. Je te souhaite de tout coeur de trouver la clé de la réussite.

      J'aime

  12. Coucou, je n’ai jamais testé le secret du poids, mais je te souhaite d’arriver à ton objectif mais surtout d’être bien dans ton corps et dans ta tête. Ce sont là les clés de la réussite selon moi ❤ Je me suis aussi remise au sport et ça fait un bien fou tu verras 😉 N'hésite pas à m'écrire si tu veux qu'on se motive ensemble! Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s